• Mendy's team

Témoignage Ce11 Septembre où Hachem m'a fait un miracle

Mis à jour : 1 déc. 2019

Aujourd'hui nous somme le 11 septembre, l'occasion de partager avec vous ce temoignage inédit, d'un homme d'affaire qui fut miraculeusement sauvé par deux fois lors de ces terribles attentats

«As-tu fait la commande de livres scolaires avec Barou'h ?» C’est ce que ma femme a crié: je me dirigeais vers la porte de la maison en me rendant au travail à 6 h 45 le mardi matin 11 septembre 2001.

Barou'h est mon quatrième fils. Sachant que je n'avais pas fait la commande de livres, je me suis retourné et je suis rentré à la maison pour m'asseoir avec lui pour l'aider à exécuter sa commande de livres. L'exercice entier a pris environ vingt minutes. Ces 20 minutes m'ont sauvé la vie... Je suis arrivé dans le hall du One World Trade Center vers 8 h 40 (vingt minutes plus tard que d'habitude) et j'ai attendu dans le hall un ascenseur menant au 78ème étage. Lorsque je suis descendu au 78ème étage, j'ai dû traverser le hall du 78ème étage pour me rendre à la banque d'ascenseurs qui me conduirait au 101ème étage où se trouvait mon bureau.

Il était environ 8h45. Je devais être à une quinzaine de mètres de mon ascenseur quand tout à coup une explosion s'est produite. Le bâtiment a tremblé, les lumières se sont éteintes, on m'a jeté à terre et il y avait de la fumée partout.

Je me souviens d'avoir crié: «Que s'est-il passé?», Mais il n'y a pas eu de réponse. J'ai vu une lumière de secours dans une salle entre les deux principaux ascenseurs et j'ai rampé là-bas. Je me suis levé et j'ai marché jusqu'au bout du couloir dans lequel j'étais et, à droite, j'ai vu qu'il y avait un bureau avec la porte entrouverte.

Je suis entré dans ce bureau et j'ai vu des gens dans différents états. Certains étaient hystériques, certains étaient calmes et certains étaient tout simplement évanouis. Je suis retourné dans le hall pour voir ce qui se passait et c’est lorsque j’ai trouvé Virginia, ma collègue. Elle avait des brûlures au troisième degré. Elle n'arrêtait pas de me dire qu'elle souffrait et de me supplier de ne pas l'abandonner ici. Je lui ai promis de ne pas la quitter tant qu'elle ne serait pas en sécurité. Nous avons finalement trouvé une cage d'escalier et sommes descendus.

En sortant de l'immeuble, nous avons traversé une rue en direction d'une ambulance. Une fois que l'ambulance a été remplie de blessés et prête à partir, Virginia s'est tournée vers moi et m'a dit: «Ari, tu viens avec nous. Nous étions l’une des rares ambulances à s’être éloignée de la scène ce jour-là. Virginia me remercie tous les jours pour lui avoir sauvé la vie et je ne cesse de lui dire: «Vous avez tout faux.» Qui a sauvé la vie de qui? Si elle n’avait pas insisté pour que je monte dans cette ambulance, j’aurais été à la base de l’immeuble quand il s’est effondré et j’aurais été tué. Cela ne fait aucun doute dans mon esprit. Je rejoue cette scène maintes et maintes fois dans ma tête depuis 15 ans. Il ne se passe pas un jour sans que je n’y pense. Depuis ce jour, ma vie a changé. J'ai parcouru le monde, racontant mon histoire, parlant des miracles qui me sont arrivés ce jour-là. J'ai essayé de faire comprendre aux gens que D.ieu dirige le monde, peu importe ce que l'on pourrait penser. J'essaie de faire comprendre aux gens que le monde va dans la mauvaise direction et qu'il n'y a qu'un seul être vers qui nous pouvons nous tourner pour obtenir de l'aide.

Suite au 11 septembre, nous avons eu une panne d'électricité en 2003 qui a plongé 50 millions de personnes dans le noir. J'essayais de comprendre pourquoi. Puis ça m'a frappé. Nous sommes dans un état de ténèbres spirituelles et nous ne le savons même pas. Alors D.ieu a mis 50 millions de personnes dans le noir pour nous dire: «C’est la noirceur spirituelle dans laquelle vous vivez». Nous avons ensuite connu un effondrement économique. Ensuite, nous avons eu Bernie Madoff. Puis ISIS. Il y a un motif ici. Dieu nous dit [...] que nous devons nous réveiller et commencer à nous tourner vers lui. Il est le seul à pouvoir nous aider. En nous approchant de Rosh Hashana, prenons tous la peine de prier mieux, de cesser de parler dans la synagogue, de faire de bonnes actions avec plus de compassion et de nous préoccuper des deux facettes de la Torah, de ces mitsvot entre l'homme et Dieu et des mitsvot entre l'homme et ses semblables ! »

Si vous avez aimé cet article partagez le il y a un lien direct qui se balade dans la page ... ( La vérité il y'a un petit bug, le lien se met ou il veut au milieu de l'article... On essaye de le dresser 🐈mais il est tres capricieux 😌...)

A bientôtchez mendy's

119 vues
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !