• Mendy's team

Remettre les pendules à l'heure !

Mis à jour : janv. 21

À l'occasion du 24 Tevet qui approche, voici une histoire incroyable où le génie de l'Admour Hazaken qui n'etait alors qu'un jeune homme, apparu au yeux de tous, peu de temps après son mariage avec la fille d'un riche dirigeant de la communauté juive de Vitebsk, Reb' Yehuda Segal

Le gouverneur de Vitebsk avait un magnifique cadran solaire dans son jardin dont il était très fier. Tout d'un coup, à sa grande consternation, il a cessé de fonctionner tous les jours pendant quelques heures dans l'après-midi. Il a immédiatement envoyé chercher les meilleurs professeurs et sages de la région pour résoudre le mystere, mais aucun n'a pu comprendre pourquoi le cadran solaire s'arrêterait tous les jours à la même heure, puis reprenait quelques heures plus tard avec l'heure exacte comme s'il n'y avait eu aucun problème. C'est devenu le principal sujet de discussion de la ville.

Espérant changer l'attitude de la noblesse envers les Juifs, Reb Yehuda Segal a demandé à son nouveau gendre de venir au domaine du gouverneur pour tenter de résoudre le probleme. Après avoir examiné le cadran solaire plusieurs fois pendant quelques heures, Rabbi Shneor Zalman a déclaré sa conclusion: "Il y a une colline à environ 10-15 kilomètres à l'ouest d'ici. Sur cette colline se trouve un groupe d'arbres qui, de toute évidence, ont grandi au fil des ans et bloquent désormais les rayons directs du soleil. C'est ce qui crée le problème. " Un professeur non juif, debout à côté du gouverneur, s'est moqué de la solution que le juif de quinze ans avait donnée. Le gouverneur ne savait pas s'il devait enquêter sur les allégations du jeune Shneor Zalman. Si ce n'était pas correct, comme le prétendait le savant professeur, le gouverneur deviendrait la risée de la ville.

Quelques jours plus tard, le cadran solaire a soudainement commencé à fonctionner comme si de rien n'était et le professeur a de nouveau exprimé son ridicule pour les Juifs. "Vous voyez," ricana-t-il, "cela fonctionne correctement sans que nous recherchions une colline fantôme et des arbres."

Le lendemain, cependant, quelques travailleurs sont venus voir le gouverneur et lui ont dit que, croyant le jeune génie, ils avaient cherché les arbres par eux-mêmes et hier matin les avaient abattus. Sur ce, tout le monde se tourna vers le professeur embarrassé.

Le mot s'est rapidement répandu sur le génie et la lucidité du gendre de Reb Yehuda Segal. Peu de temps après, le gouverneur de Vitebsk a été honoré de la visite du plus grand mathématicien de la région. Le saluant chaleureusement, il demanda respectueusement au vieil homme pourquoi il s'était donné la peine de faire ce voyage ardu. "Si vous aviez besoin de quelque chose", a-t-il dit, "j'aurais été honoré de vous l'envoyer." Le mathématicien a répondu: "J'ai entendu que le gendre de Segal est un génie et pendant des années, j'ai eu quelques problèmes mathématiques derangeant que personne n'a jamais été en mesure de résoudre. Je veux en discuter avec lui." Le même professeur de l'histoire du cadran solaire était également présent à cette occasion. Incapable de se contenir, il a dit d'un ton moqueur: "Selon les Juifs, tout est dans leur Talmud. Pensez-vous que les réponses à vos questions mathématiques se trouvent également dans le Talmud? Et pourquoi devez-vous vous adresser à lui? Ordonnez-lui de venir à vous!" Le mathématicien âgé a répondu sèchement: "Celui qui souhaite acquérir la sagesse va à sa rencontre." Après avoir présenté les problèmes à Reb Shneur Zalman, le jeune génie lui a demandé de revenir dans trois jours. Le troisième jour, pour le plus grand plaisir du mathématicien, tous les problèmes ont été résolus. Lorsque la nouvelle de cela s'est répandue, la réputation de Reb Shneur Zalman (et le respect de la région pour les Juifs) s'est considérablement améliorée.

Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !