• Mendy's team

Le miracle de Sim'hat Torah à Auschwitz

Mis à jour : 1 déc. 2019

Le Rav Tsvi-Hirsh Meyzelish, auteur du livre mekadeshé Hashem,raconte un miracle dont il a lui-même été temoin:

Le soir de Sim'hat Torah, en 1944 les nazi, que D.ieu efface leur souvenir, choisirent 50 jeunes etudiants de Yeshivah parmi les déportés et les conduisirent à la chambre à gaz. Quand ils furent entrés, les SS leur donnèrent l'ordre de se deshabiller pour ''prendre une douche''. Le stratageme sadique des chambres à gaz amenagées comme des douches etant deja connu par les Juifs, ceux-ci refuserent de se devetir, au contraire un des jeunes ba'hourim proclama :

"Aujourd'hui, c'est Sim'hat Torah. Bien sûr, nous n'avons pas de Sefer Torah, mais Hashem, Lui, est sûrement avec nous. Dansons avec Lui avant que nos corps ne soit reduits en cendres !'' Aussitôt, ils entamèrent une danse enthousiaste (!) en chantant '' Ashrénou ma tov 'helkénou'' et ''Vétaher libénou léovde'ha beemet" ( trad: Nous sommes heureux, comme notre part est belle/Purifie notre Cœur Hashem, que nous puissions te servir sincèrement)

Quand les bourreaux entendirent de l'exterieur les chant des jeunes, il devinrent fou de rage de l'insolence des Juifs qui chantaient et dansaient au seuil de la mort ...

À la question de savoir pourquoi ils etaient si joyeux, les ba'houré Yeshivah repondirent : '' Puisque de toute façon nous allons mourir, nonus nous réjouissons d'être débarrassés de ce bas monde et des chiens enragés que vous êtes. Nous avons encore une autre raison d'être joyeux: bientôt nous retrouverons nos parents que vous avez assassinés !''

Le commandant SS poussa un hurlement et promi de leur donner une leçon ! Au lieu de les tuer rapidements il allait leur faire subir les pires suplices, il donna l'ordre de les sortir de la chambre à gaz (!) Et de les transferer vers une baraque ou il prommettait de leur infliger '' des tourments et des souffrances effroyable ! ''

Les Ba'hourim, ne preterent aucune attention au aboiement du commandant et continuerent de chanter et dancer avec un enthousiasme surnaturel !

Les SS les deplacerent alors vers un block isolé ... Mais le lendemain matin un miracle se produisit.

Plusieurs centaines d'homme devaient être convoyés vers un autre camp pour creuser des tranchées, le front s'étant rapproché. Le responsable un SS de grade tres elevé, vint a passer devant le baraquement oû etaient enfermés les jeunes, en les aperçevant, il donna l'ordre de les joindre au convoi ! Les surveillants du camp ne purent s'y opposer, leur position ne leur permettant pas de contredir les ordre du gradé.

Les 50 jeunes etudiants de Yeshivah furent ainsi sauvés du fait de le joie le jour de Sim'hat Torah, de l'interieur même de la chambre à gaz d'Aushwitz...

'Hag Samea'h à tous, il n'y a pas de situation desesperée et les dances de Sim'hat Torah sont la clé pour ouvrir toutes les portes Le'haïm et Gut Yom Tov a tous !!

106 vues
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !