• Mendy's team

Le Besh''t du motséc''h

ūü§óChavoua Tov ! , voici encore une des histoires pleine d'enseignements que les 'hassidim racontent concernant le Baal Shem Tov.

Un jour, pendant l'un de ses nombreux voyage, il arriva avec certains de ses √©l√®ves dans un village. Ils entrerent alors dans l'une des grandes synagogues pour prier avec un minyan. En entrant dans la synagogue o√Ļ se trouvait grand groupe de Juifs impliqu√©s dans leur Tefila quotidienne, le Baal Shem Tov fit signe √† ses disciples de quitter la synagogue. Il a expliqu√© √† ses √©l√®ves que cette synagogue etait remplie de pri√®res...

Le groupe s'est ensuite dirigé vers la maison de prière suivante et est entré. Encore une fois, ils ont trouvé la synagogue remplie d'hommes disant leurs prières du matin. Le Baal Shem Tov fit une pause, puis fit signe à son petit groupe d'étudiants de partir. Cette synagogue, elle aussi, est trop remplie de prières.

Le groupe s'est ensuite rendu à la troisième synagogue. C'était une petite synagogue avec seulement une poignée d'hommes. Le Baal Shem Tov entra et s'arrêta pour sentir le rythme de la prière. Il a dit à ses élèves que ce serait l'endroit pour eux de prier puisque cette petite synagogue n'est pas remplie de Tfilot.

Apr√®s Sha'harit, les √©l√®ves se sont assis pour manger avec leur professeur. Ils lui ont demand√© pour quelle raison il avait choisi de ne pas prier dans les deux premi√®res synagogues. √Čtait-ce parce que ces synagogues √©taient remplies de pri√®res et qu'elles n'avaient pas besoin de plus, alors que la derni√®re petite synagogue n'avait pas assez d'hommes et de pri√®res?

Le Baal Shem Tov a r√©pondu que c'√©tait tout le contraire. Les deux premi√®res shul √©taient trop pleines √† cause des pri√®res, c'est-√†-dire que les pri√®res des assembl√©s ne montaient pas dans les cieux pour √™tre d√©pos√©es dans la ''bo√ģte aux lettres de D.ieu''. Les pri√®res sont rest√©es dans la synagogue et l'ont rendu trop √©touffante. La derni√®re petite synagogue √©tait vide de pri√®res, ce qui signifie que les hommes qui y priaient avaient √©lev√© leurs pri√®res jusqu'au ciel grace a leur amour et leur crainte d'Hashem et donc la synagogue √©tait vide de pri√®res persistantes qui ne montaient pas.

ūüēīÔłŹLe message est simple et √©l√©mentaire: les pri√®res (et le service √† Dieu en g√©n√©ral) doivent √™tre sinc√®res. Si les pri√®res sont de simples paroles, alors elles ne s'elevent que tres difficilement. L'accent est mis sur le service du cŇďur; que le cŇďur et la t√™te soient synchronis√©s. Nous apprenons de cette histoire les magnifique cons√©quences que peuvent avoir des pri√®res sinc√®res.

ūüíõChavoua Tov et √† bient√īt chez Mendy's !

Si vous aimez les histoires n'hesitez pas ! Allez faire un tour dans la rubrique speciale de Mendy's (menu en haut a droite ūüėä)

56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !