• Mendy's team

L'Oranger miraculeux du Baal Shem Tov

Mis à jour : 1 déc. 2019

Une fois, le Baal Shem Tov voyageait pendant l'hiver en Russie avec l'un de ses proches disciples, le rabbi Moshe Shoham. Étant donné que les routes de campagne en Russie étaient généralement couvertes de neige pendant l’hiver, ils voyageaient en traîneau.

Le 15 Chevat est arrivé ( tou bishvat ndlr)et ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient pas de fruit pour célébrer la fête. Ainsi, le Baal Shem Tov a demandé à son chauffeur de wagon, Alexei, de conduire le traîneau hors de la route principale et dans les champs. Ils sont allés sur une courte distance et sont tombés sur un champ qui non seulement n'était pas enneigé, mais qui contenait un verger d'oranges. De plus, non seulement il ne faisait pas froid, mais le climat était tropical! Ils sont immédiatement allés chercher les oranges et ont joyeusement fait les bénédictions, y compris celle de shehecheyanu pour avoir mangé un fruit pour la première fois de l'année, pour fêter la fete de Tou bishvat comme il se doit ! Le rabbin Moshe Shoham a également ramené quelques oranges dans le traîneau pour les avoir plus tard. Pendant tout ce temps, il ne s’est même pas demandé comment il était possible pour un verger d’orangers, qui nécessite un climat tropical, d’apparaître brusquement dans la campagne russe en plein hiver. En fait, les oranges ne poussent pas en Russie à aucun moment de l'année! Mais étant donné qu'il était souvent en compagnie du Baal Shem Tov, il était tellement habitué à voir des merveilles que cet événement miraculeux ne lui causait même pas d'émerveillement.

Le livre Saraf pri Ets 'Haim du Rabbi Moshé Shoham

Alors qu'ils commençaient à rentrer à l'endroit où Alexei attendait avec le traîneau, le rabbin Moshé a regretté qu'il n'ait pas pris plusieurs autres oranges. Ils montèrent dans le traîneau et reprirent la route principale. Quand ils ont atteint la route principale, le Baal Shem Tov a annoncé qu'il souhaitait se reposer brièvement avant de poursuivre son voyage. Rabbi Moshe a immédiatement décidé de profiter de l'occasion pour retourner dans le verger. Il a suivi le chemin des traîneaux jusqu'au champ, mais quand il y est parvenu, il n'y avait plus de verger! Et quand il est retourné au traîneau, les quelques oranges qu'il avait cueillies et mises dans le traîneau avaient également disparu. Quand il a interrogé le Baal Shem Tov à ce sujet, le Baal Shem Tov lui a dit:

«Quand je me suis senti malheureux de n'avoir aucun fruit et de ne pas pouvoir célébrer Tou BeShvat, j'ai apporté - par des moyens mystiques - un verger de la Terre d'Israël ici . Mais comme il s'agissait de pratiquer une mitzvah , et non pour son bénéfice personnel, le verger et les quelques fruits que vous avez pris ont disparu par la suite. "

Chavoua tov et à bientôt chez Mendy's 😉

44 vues
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !