PARTICIPEZ.jpg
1.jpg

Aime ton Smartphone comme toi-même !

Si je vous dis Siri ou Alexa ou OK Google vous comprenez tout de suite de quoi je veux parler !

Ce sont ces assistants personnels présents dans nos smartphones, nos tablettes et même nos salons qui nous obéissent au doigt et à l’œil et réagissent à chacune de nos demandes.



En ce qui me concerne j’ai l’habitude de l’utiliser pour passer un coup de fil ou pour régler une alarme et je me suis surpris à lui parler d’une manière assez... polie ! Honnêtement je me suis senti un peu ridicule...


Je me suis posé la question: est-ce qu’il y a vraiment un sens au fait d’être poli avec Alexa ou Siri ? Est-ce que ces machines pourrait être vexées de mon manque de politesse ? Est-ce que mon smartphone s’attend à ce que je lui dise bonjour tous les matins en me réveillant ?!


Cette question, comme de très nombreuses autres, trouve sa réponse dans la Torah: vous avez certainement entendu parler d’un ou deux commandements nous enjoignant à avoir un rapport envers des choses matérielles tout à fait... humain !

Par exemple le Choul’han Arou’h demande de couvrir les ’Hallot le shabbat lorsque l’on fait le Kiddoush pour ne pas les embarrasser car, normalement, la bénédiction sur le pain passe avant celle sur le vin.

Tout le monde a entendu dire que Moshé Rabbénou n’a pas été autorisé à frapper le Nil pendant la plaie du sang parce qu’il a dû montrer au fleuve sa gratitude pour lui avoir sauvé la vie alors qu’il était bébé...


Et vous ? N’avez-vous jamais embrassé une Mezouza ou votre Sidour en le refermant ?!


La Torah veut-elle nous dire que ces objets a priori inanimés ont des sentiments, ressentent des vexations ou une certaine fierté lorsque l’on leur fait part de notre gratitude ?





Non, ce n’est pas ça, vous pouvez être tranquille quant à la santé émotionnelle de votre Mézouza ! En vérité ce que la Torah veut nous enseigner par le fait de montrer un certain respect, même aux choses inanimées qui nous entourent, c’est l’influence que cela peut avoir sur notre propre personne. Si l’on s’habitue à ordonner à Alexa de nous réserver une chambre d’hôtel d’une manière impolie et que l’on manque de respect aux choses inanimées de ce monde alors petit à petit cette habitude prendra racine dans notre manière de nous comporter envers notre entourage !


C’est comme une sorte d’entraînement, puisque lorsque nous allons cultiver chez nous le respect même envers les choses inanimées, le respect envers les personnes que nous côtoyons sera d’autant plus naturel !

La leçon du jour : respectez Siri pour respecter vos amis !


Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à le partager !

Pour dédicacer un article où l’une de nos publications pour l’élévation de l’âme ou pour la guérison ou la réussite d’un proche vous pouvez nous contacter !



58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Copie de PARTICIPEZ.png
PARTICIPEZ.jpg