• Mendy's team

19 Eloul: Rabbi Yaakov d'Orleans

Mis à jour : 1 déc. 2019

Lors du couronnement du roi Richard Ier (Coeur de lion) le 3 septembre 1189, de nombreux Juifs anglais importants arrivèrent à Westminster pour rendre hommage à leur nouveau roi.



Cependant, de nombreux Anglais chréties entretenaient des superstitions contre la présence des Juifs lors d'une telle occasion et les spectateurs juifs furent frappé et jetés hors du banquet après le couronnement.

Après l'incident à l'abbaye de Westminster, une rumeur se répandit que Richard avait ordonné aux Anglais de tuer les Juifs. Les crétiens ont attaqué le quartier à prédominance juive de Old Jewry, mettant le feu aux maisons de pierre des juifs la nuit et tuant ceux qui tentaient de s'échapper.


Lorsque le roi Richard reçut la nouvelle du massacre, il fut outré, mais ne réussit à punir que quelques-uns des assaillants en raison de leur grand nombre.

Le temoignage a meme été raporté que de nombreux Juifs prefererent se donner la mort plutôt que de se convertir et d'avoir la vie sauve.


C'est lors de ce Pogrom que perdit la vie le Rav Yaakov '' Hakadosh '' d'Orlean,un des plus grand baal Tosafot, qui fut l'éleve de Rabenou Tam, petit fils de Rachi.

Pres de 20 ans avant d'avoir rejoint Londre pour diffuser son precieux enseignement il vivait a Orleans où la communauté juive, malgré les persecutions florissait à l'époque.

Il etait tellement attaché a son maitre que ses enseignements sont, à plusieures reprises cités au nom de Rabenou Tam !

Certaines sources lui attribuent la rédaction du Sefer Hayashar, un des pricipaux livre de Moussar


Voici un grand principe:

Il n'est pas un instant de la vie de l'homme ou celui-ci se repent d'une teshouva pleine et entiere et où son repentir ne serait accepté par D.ieu, et où ses regrets ne serait entendus. Car le Createur n'est pas comme un etre de chaire et d'os qui ne pardonne et n'excuse jamais, comme il est dit : '' Non je ne veut pas disputer sans trêve, etre toujours en colere '' (ishayahou 57) et il est dit aussi : '' Car Je suis clément, dit Hachem, mon couroux n'est pas durable ''



Sefer Hayashar


Ce jour est donc celui de sa hiloula, que D.ieu venge son sang.

Malheuresement lorsque l'on étudie il nous arrive de ne pas preter attention à qui sont ces Sages que l'on cite et de quelle maniere ils ont sacrifier leurs vie pour la Torah.


Pourtant, comme en témoignent les 'hasssidim d'aujourd'hui c'etait bien la maniere d'etudier des grands Mashpyim comme reb' Itshé Nemanov dont on raconte qu'il lui arrivait de mediter un long moment apres avoir simplement lu le nom d'un Sage dans la Guemara ...


Passez une bonne Journée !

Pleine de bra'hot par le merite de Rabbi Yaakov d'Orléan



24 vues
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !