• Mendy's team

100eme article avec Yoni Shlomo en exclu !

À l'occasion du 10 Kislev nous recevons un artiste qu'on adore chez Mendy's : Yoni Shlomo ! C'est un peu le précurseur de la scène 'habad francophone et on ne pouvait pas passer à côté alors que sort son single '' Gzunt '' justement lié à la période de Rosh 'Hodesh Kislev et des grands miracles vécus par les 'hassidim en ce jour !



Mendy's: Yoni Barouh' aba merci d' avoir accepté de répondre à nos questions !

Yoni Shlomo: Merci à vous c'est toujours un plaisir d'encourager ce genre de projet !

Mendy's: Pour commencer on aimerait savoir comment tout a commencé comment un ba'hour 'hassidi '' normal '' devient le chanteur reconnu que vous êtes ?

Yoni Shlomo: Disons que ça s'est fait assez progressivement, déjà depuis tout petit j'avais une vrai passion pour le chant, mes parents avaient acheté à l'époque un tourne disque et jour et nuit je chantais les tubes d'Avraham Fried et Morde'hay Ben David ! Ensuite en tant que Ba'hour dans les Yeshivot 'Habad en Israel j'avais acquis le surnom de '' Yoni le chanteur '' (rires) C'etait pour moi bien plus qu'un hobby...

Mendy's: Vous êtes ensuite passé à la scène pour des mariages etc... Ça s'est fait naturellement ?

Yoni Shlomo: Pas du tout ! (rires) J'étais au contraire un ba'hour plutôt timide, je chantais dans ma chambre avec un micro, mais si quelqu'un entrait, je cachais tout !!

Lorsque mes amis de la Yeshiva m'ont demandé de chanter pour leurs mariages, il me fallait prendre de l'homéopathie pour gérer mon stress ... C'était vraiment loin d'être '' naturel ''!

Mendy's: Ensuite, en France, ça a pris une tournure plus ''pro'' ..

Yoni Shlomo: Oui, exactement. J'ai alors participé à l'orchestre Shira vézimra de David Layani . Par la suite, en plus de mon activité en tant qu'enseignant à la Yeshiva de Vincennes, je faisais des soirées avec mr Yossef Brami et de fil en aiguille ... Il faut dire que j'etais à l'époque le seul chanteur 'habad en France voir en Europe !



Mendy's: C'est alors que vous avez publié votre premier Album SHAMIL

Yoni Shlomo: Oui, grâce à l'intervention du 'hassid Mr Its'hak Kalfon qui m'a proposé de produire un album, ça a été du travail, mais c'est vraiment ce qui a donné une proportion incroyable à ma passion, c'était mon premier album de nigounim 'habad !

Puis est venu l'appel dont rêve tout chanteur 'hassidique: Moshé Laufer le compositeur/producteur 'hassidique des plus grands artistes comme Avraham Fried ou Morde'hay Ben David ... Et là c'était juste un rêve !

Vous sortez cette semaine une adaptation du Nigoun '' Gzunt '', on l'a juste ... Kiffé, on sent que vous y avez mis du cœur !

Yoni Shlomo: Oui, c'est un nigoun très fort, il exprime tout l'amour et l'attachement des 'hassidim au Rabbi. Au moment où le Rabbi a eu une attaque cardiaque, les 'hassidim se sont retrouvés brusquement privés de leur Rabbi ... Et quand est arrivé Rosh 'Hodesh Kislev, qu'ils ont pu à nouveau le voir, c'était ... Une joie infinie ! Ce nigoun est à la base un air de l'Armée rouge sur lequel le 'hassid Reb' Shmuel Du'hman a ajouté des paroles en Yidish souhaitant que le Rabbi soit en bonne santé et que toutes les oppositions disparaissent !

Mendy's: On entend justement les 'hassidim chanter dans votre titre !

Yoni Shlomo: Effectivement, ça fait déjà quelque temps que je pensais enregistrer ce single, ce nigun est en général repris dans les mariages au moment où la joie est à son comble et je trouvais dommage qu'il n'existe pas d'adaptation ... Puis j'ai eu le déclic lorsque j'ai reçu cette vidéo de centaines de ba'hourim qui chantent cette mélodie dans les rues de crown heights à Sim'ha beth Hashoéva , j'en ai eu des frissons et je me suis dit que le moment etait venu !


Mendy's: En tout cas vous avez vraiment réussi à faire passer cette émotion dans votre adaptation ! Il y a une chose qu'on aimerait savoir : ressentez-vous que lorque vous chantez , vous accomplissez une shli'hout ?

Yoni Shlomo: À vrai dire, je préfère être honnête sur cette question et justement apporter un éclairage sur la manière dont s'applique la shli'hout. Je chante parce que j'aime ça, parce que c'est aujourd'hui grâce à D.ieu mon métier, et je mets cela au service de la shli'hout et de la diffusion de la 'hassidout.

Je ne me suis pas demandé : comment faire de la shli'hout ?! Et si je chantais ?! . Au contraire j'ai sanctifié ce qui est mon activité dans ce but si précieux, comme un restaurateur ou un cordonnier qui choisis, dans son activité, de renforcer un Juif, transmettre un enseignement ect...

Mendy's: Pour finir, notre entretien, auriez-vous une anecdote justement sur ce côté shli'hout ?

Yoni Shlomo: J'étais, un jour, invité à animer une soirée 'hassidique à Kiev. Mon avion atterrissait là-bas très tard dans la nuit et, alors que j'avais prévu de prendre un taxi vers ma destination, le Shalia'h de la ville insista pour venir lui-même me chercher à l'aéroport ! Pour une raison que j'ignorais alors... Lorsque l'on était dans la voiture, il me rapporta le récit suivant qu'il lui était arrivé personnellement : Comme toute maison de Shlou'him, sa porte était ouverte à chacun à toute heure, et il avait l'habitude de prêter livres, cd et DVD 'hassidiques aux différents visiteurs... Un soir, un de ses ''mekouravim'' lui emprunta le disque ''Shamil'' mon premier album et lorsqu'il lui ramena, plusieurs jours après il lui raconta les larmes aux yeux l'expérience spirituelle qu'il avait vécu grâce à ce disque.

Cela faisait déjà plusieurs mois qu'il était ''en couple'' avec une jeune fille non-juive et il avait même prévu de se marier ! Tout cela, il ne l'avait jamais dit au Shalia'h, mais lorsqu'il entendit un des nigounim dans ce disque, un soir seul chez lui, cela provoqua une telle émotion, un tel sentiment de Teshouvah qu'il prit la ferme décision de cesser sa relation avec sa fiancée !

Mendy's: on dit qu'une image vaut plus que mille mots, apparemment un nigoun 'hassidi encore plus ! Merci Yoni d'avoir répondu à nos questions, on rappelle que l'on peut écouter votre single Gzunt sur Youtube ici : https://www.youtube.com/watch?v=i94mWWGJMVU

Et que vous serez en concert à Natanya pour l'événement du 19 kislev du Beth 'Habad Francophone !


















CET ARTICLE EST SPONSORISÉ PAR :


0 vue
Soutenez Mendy's
Nous voulons Machiah' maintenant !